Face au droits à une bonne alimentation, les défis agricoles

Manger quotidiennement à sa faim est un droit. Ceci apparaît dans l’article 25 de la déclaration universelle des droits de l’homme du 10 Décembre 1948. Mais la question de l’insécurité alimentaire préoccupe toujours et restera préoccupant si rien n’est fait dans l’immédiat. Quand bien même le monde connaît une industrialisation ultra dynamique, il est incapable d’assurer la sécurité alimentaire des populations.

imagesMoins d’un milliard  de personne (dont les enfants)dans le monde souffre de la faim et de la flambé des prix des denrées alimentaire. Une situation évitable. Au nombre des sujets mises en cause figure la promotion des exportations au détriment de la souveraineté alimentaire et les effets du changement climatique. Pourtant une bonne politique agricole et alimentaire économiquement, socialement, écologiquement adaptée à nos réalités peut nous aider à palier à cette situation certes désastreuse, mais évitable.

Aujourd’hui, on attribue un rôle bien plus important à l’agriculture familiale pour atteindre la souveraineté alimentaire dans le monde.  cette agriculture rallie durabilité et permet la création d’emplois et de richesses. L’agriculture familiale, le petit maraîchage, le petit élevage et bien d’autre encore,  ont un grand défi à relever d’ici à 2050 avec l’augmentation de la population mondiale surtout dans les pays en voie de développement (cas des pays Africains).images

Il est donc temps pour ces pays, de remodeler leur agriculture pour la rendre plus économique vis-à-vis du sol et de l’eau; et moins tributaire des pesticides et des engrais chimiques. Promouvoir une agriculture respectueuse de l’environnement et qui tienne compte des nouvelles contraintes qu’entraînent les changements climatiques. Financer la recherche agronomique et plus encore, orienter les technologies agricoles vers les besoins des petits producteurs afin de les aider à faire face aux nombreuses contraintes liées à l’activité. Développer et diffuser des techniques durable de maîtrise de l’eau afin de placer la filière à l’abri des caprices de la pluviométrie. et enfin investir dans l’aménagement des infrastructures rurale et dans la diffusion des TIC.

Publicités

2 réflexions sur “Face au droits à une bonne alimentation, les défis agricoles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s